Né à Paris en 1979, Tancrède Perrot, alias Tanc, va s’adonner au dessin et à la peinture dès son adolescence. Passionné d’art contemporain, il s’intéresse particulièrement à la scène du street art américain. Ce n’est qu’en 1996, âge d’or du graffiti parisien, que l’artiste réalise sa première œuvre à la bombe aérosol, gigantesque peinture abstraite influencée par les productions de Futura 2000, notamment, ou de grands noms de l’expressionnisme abstrait. Ce moyen de projection de la peinture le séduit par le fait qu’il permet un travail instinctif, au résultat immédiat, mais aussi de ne pas toucher le médium. Partant, Tanc n’a de cesse d’user ses bombes, sur toile ou dans la rue, nous offrant des œuvres d’une incontestable singularité, nourries par l’histoire du graffiti. Considérant l’art urbain comme éphémère, c’est pour lui davantage le processus créatif qui compte que le résultat même. « Artiste est un mode de vie », explique-t-il, nécessitant un investissement total, une intégrité absolue. 

 

Nulle recherche de la perfection n’étreint Tanc, dont le travail tournant essentiellement autour du trait est marqué par la spontanéité du geste et l’état d’esprit momentané. Au début des années 2000, don travail d’atelier se concentre la toile, qu’il compose avec la même fulgurance que sa musique ; dense ou léger, rigoureux ou déstructuré, son art, Tanc le vit, synthèse absolue de toutes ses composantes : ses tags passés, source d’inspiration, les rencontres, la musique, la vie. Il signe ses toiles « Tanc », continuité de son travail de street art qu’il marque d’un blaze similaire.

 

Exutoire, sa création dans l’espace urbain, d’abord marqué par un lettrage recherché, se caractérise désormais par un glissement vers l’abstraction, entrainant couleur et trait dans son sillage et renouvelant la recherche picturale classique en la confrontant à la vivacité première de l’art de la rue : prépondérance de l’action, perfection du geste, acceptation de l’aléa et expression d’une forte singularité. Vibrantes de lumière, frappantes tant par leur intensité que par leur musicalité, les œuvres de Tanc font de lieu une figure marquante de la scène du street art et de l’art contemporain français.

 

À Paris comme à Séoul, Tanc est représenté par la Galerie Brugier-Rigail et la Galerie Brugier-Rigail Séoul.