Jacques Villeglé

Jacques Villeglé, (Jacques Mahé de la Villeglé) est né à Quimper le 27 mars 1926. Peintre et plasticien français, membre fondateur des Nouveaux Réalistes, Il est considéré comme le chef de file des affichistes.

Au début des années 50, Villeglé se désigne"affichiste" et révèle "la guérilla des signes". Il tient "le journal du monde de la rue". Il collecte, classe et montre ses décollages d’affiches, "reflet dela culture dominante". Il veut faire une œuvre populaire et apporter le témoignage de la vie d’une époque (contexte politique, social, culturel). 

À partir de décembre 1949, avec Hains, Villeglé ramasse des affiches lacérées. Leur première affiche, "Ach Alma Manétro", est une œuvre commune. Depuis 1957, l'œuvre sélective de l’artiste a donné lieu à plus de 140 expositions personnelles en Europe et en Amérique. En 1958, Villeglé rédige une mise au point sur les affiches lacérées intitulée "Des Réalités collectives". C’est la préfiguration du manifeste du Nouveau réalisme. Puis, il crée l’entité Lacéré Anonyme en 1959. A partir de 1969, il imagine un "alphabet socio-politique" en hommage à Serge Tchakhotine.

En 2007, l’artiste commence un travail de sculpture utilisant des techniques traditionnelles (bronze, verre) comme des techniques industrielles (acier corten, inox poli miroir, fonte).