Monkeybird









Créé en 2012, le collectif Monkey Bird est formé de deux jeunes artistes originaires de Bordeaux (« Temor » et « The Blow »). Pochoiristes reconnus pour la précision de leur trait et la finesse de la découpe, entièrement réalisée à la main, ils sont spécialisés dans les représentations d’architectures métaphysiques où l’Oiseau (« Blow ») et du Singe (« Temor ») cohabitent. S’inspirant à la fois des traités de géométrie, de mécanique, de cosmologie et d’astronomie mais aussi de l’enluminure et de la calligraphie, leur idée première est de réintroduire une présence animales sur les murs des villes. Ces animaux, pas si différents de ceux La Fontaine dans ses Fables, nous renvoient malicieusement à nos propres préoccupations humaines à mi-chemin entre désir de liberté et d’élévation (symbolisé par l’Oiseau) et les obsessions matérielles et corporelles dont l’homme ne peut s’affranchir (le Singe).
S’ils investissent les murs des villes (Paris où ils vivent, Lille, Bordeaux mais aussi Amsterdam, New Delhi et plusieurs villes du Mexique), ils produisent également des œuvres sur différents supports de récupération (bois, métal, verre) et sur papier.