Cleon Peterson









Élevé dans des milieux marginaux, Cleon Peterson (né en 1973, vit et travaille à Los Angeles) crée un Eldorado pictural sanglant où désordre et pulsions inavouables se donnent libre cours, libérés de morale et de justice. « Homeless », policiers, bourgeois et « crackmen » anonymes s’affrontent dans des rixes collectives épiques, inégales et armées, dépouillent et violent les passants pour finir en gang-bangs non consentants. Cleon Peterson convoque dans sa peinture à l’esthétique « flat » l’héritage des vases grecs antiques et des oeuvres de Bosch, Bruegel ou Matisse qu’il actualise avec sa connaissance du graphisme, des cultures underground, et de son histoire. Il dépeint ainsi un fantasme graphique épuré poussant au paroxysme la tension qui se joue au quotidien dans les territoires de misère et d’ultra-violence urbaine.
D’abord réputé pour son travail d’illustrateur dans l’industrie « indie » du skateboard, Cleon Peterson – frère du photographe Leigh Ledar – est ensuite passé par l’industrie du design graphique pour se sortir de la rue. Il travaille depuis une dizaine d’années aux cotés de Shepard Fairey (Obey), qui a préfacé son premier ouvrage à paraître fin 2014. Peintre d’atelier, Cleon Peterson a récemment transposé sa peinture sur mur dans l’espace public, tout en continuant ses oeuvres sur bois.